Groupies: Jeunes et connes(?)

Lundi, je me rends après les cours (dernier lundi de libre avant les DST) dans la fnac au rayon manga le plus pourri du monde: Fnac Saint-Lazare (la preuve, quand je reviendrais 2 semaines après pour acheter mon joyau, ma perle, mon amour, alias L'infirmerie après les cours de Setona Mizuchiro et ces connards ne le reçoivent que dans une semaines, alors je vais comme une grande à Chatelet, et il y est, mon bébé, bien en évidence parmi les nouveautés. Alors je le prends, et je suis heureuse!! Bon j'arrête le délire) et j'apperçois une affiche: Tokio hotel, dédicace exceptionelle mercredi 28 septembre à 17h30. Alors, je pense à ma ptite Tam, si fan de ce sympathique groupe german, et je décide d'y aller avec tati et sa soeur, elles aussi fanatiques de puis à peu près 2 semaines. On se retrouve à 13h à saint lazare, et je leur dit que c'est trop stupide d'attendre si longtemps, on a toute l'après midi, et en plus j'ai contrôle de français, moi, demain, et Tati elle sèche ses cours. Quelle ne fut pas notre surprise!! Non seulement il y avait déjà une foule de gothiques toutes plus déguisées que les autres (et 2 gars , mais on savait pas trop ce qu'il faisaient la). Non, je rigole, y'avait des goths qui étaient habillées très stylées, ca m'a donné envie de les dessiner, et y'en avait des moches, beurk.

Donc, mes 3 amies et moi on se met dans la fille (les premières sont la depuis 8h30 et ont séché toute la journée!!)Derrière nous il y a une mère qui a accompagner sa m fille et son amie depuis la Belgique!!! rien que pour la dédicace, parce qu'elles ont pa eu les places pour le concert qui avait lieu le lendemain. Donc, toutes excitées, on se met dans la file qui bouche totalement l'entrée de la fnac, je sors Dune, mais j'arrive pas à lire parce que je suis toujours en train de parler avec les autres. A un moment on panique parcequ'il paraît qu'il n'y aura que les 100 premières qui pourront se faire dédicacer, heureusement nous on est 91e!! Ouf!! La mère part et sa fille prend a place derrière nous, elle s'appelle T et on fait connaissance. Je m'aperçois que je suis la seule à ne pas être fan, les autres sont totalement ordues de Bill (le gars qui en fait est une fille) ou de Tom (que je préfère aussi). J'essaye de réciter les quelques phrases an allemenad que j'ai apprises depuis la 4eme, mais faut avouer que je suis pas très douée...Même si ya pire. On attend donc une heure devant, et puis après des portes s'ouvrent. Interdit aux bouteilles!! Je cache mon Ice tea à la mangue-rooibos dans un sachet, avec mes gauffres, mais un enculé de vigile la trouve et la jette. Après avoir reçu un ticket (no 450), on grimpe des escaliers, gris, vides et ya une masse de filles. On se pose et je sors mes dessins, j'en dédicace 2, je parle un peu avec toutes les filles, les stréssées, celles qui vont pleurer, les allemandes qui n'aiment pas tokio hotel, celles qui donneront leur msn et leur portable pour avoir une chance de sortir avec l'un des jumeaux (pauvres filles...)les polonaises, d'autrees belges, quelques goths africaines (afro-punks?). Je me suis jamais chopé autant d'addresses MSN de ma vie! Lol

On attend près de 3 heures dans les escaliers, on a mal aux fesses et au pieds mais l'ambiance est vraiment cool. Vers 16 heures, j'apprend un truc de malade, que la file d'attente va jusqu'à Auber!!! J'y croyais pas!! Comment ce groupe peut être aussi connu?? Ya même des meufs qui veulent acheter nos tickets pour 50 euros!!

La cupide qui sommeil en moi se réveille et se demande si ça vaut le coup... Finalement, je reste dans la cage avec mes potes et le précieux ticket, que je perds toutes les 2 min. Toutes les 10 min, je m'écrie: « Putain , j'arrive pas à y croire que je vais les voir!! » J'ai trop l'impression d'être dans un rève!! Enfin, on se lève, on grimpe les escaliers, on nous stoppe encore, et moi je flippe à donf à cause de mon contrôle. Je m'aggrippe au sac de la soeur de Tati pour ne pas les perdre,  ( ce serait dommage, vu qu'on est venues ensemble!!). On monte encore des escaliers. J'en peux plus, je semsp pas mes jambes, j'ai chaud, je transpire, j'ai rien bouffé depuis ce matin et mes gauffres je les ai donné à tout le monde, je hais Tokio Hotel, mais pourquoi je perds mon temps pour un groupe dont je ne suis même pas fan, hein???

Encore un putain de vigile devant un porte qui nours ramène à un paysage connu, on est à la fnac du 3e étage, je penche ma tête mais aucun signe des joyeux germains. Enfin, on traverse la fnac, il y a un cordon de sécurité à côté des escalators qui la oupe en deux, des badaux essayent de voir ce qui se passe. Je reconnais le café,le traverse et j'entre dans le forum. De loin je reconnais 4 formes noires et rouges, je connais ces visages, pour les avoir vu dans les magasines et su des centaines de skyblogs. Ce sont eux.

Les Tokio Hotel. En face de moi.

Il y a une petite file devant moi, c'est bientôt mon tour. Je n'ai le droit qu'à une seule dédicace, je choisi les scan plutot que mon agenda, tant pis. Les filles derrière moi menacent de pleurer, j'essaye de les consoler.

Je me rapproche d'eux, je prend des photos de tom, heureusement que mon jetable marche!! Assis sur une table, je distingue Bill, je l'étudie des yeux, ses bagues, bracelets, son tee shirt, je me promets de les dessiner(multiples bagues en têtes de morts, mutliples bracelets, t shirt sympa). Sans un mot, je sors mes feuilles, et il les dédicace, mais comme il a un marqueur et que cet idiot portait un t shirt noir sur la photo, la dédicasse se voit moyen. Ensuite c'est Tom, , mais je le regarde pas beaucoup, comme une conne, après le bassiste ( particulièrement moche, désolé pour ses fans) et puis le batteur, j'adore sa tête, mais il s'est rasé les cheveux, ca lui va moyen. Je dis merci, j'essaye de prendre une dernière photo, mais un connard de vigile (j'y peux rien si je les aime pas ces gars la!) me pousse, et m'envoie dans un autres couloirs.

Tati et sa soeur sont dans tous leurs état parce que Tom leur a souri et a dit Bonjour, une phrase qu'il a probablement répétté 500 fois aujourd'hui, et on descend encore des escaliers, j'en ai marre et je suis contente, mais c'était trop rapide. On tombe sur la rue qui mèene au boulevard Haussmann, et toutes les filles pleurent, même T qui avant se moquait des filles qui pleurait après avoir vu leur groupe préféré. J'en console quelques unes (j'adore ça!!) et on se sépare. La foule est si grande, rue St Lazare, que la rue est coupé en deux par les policiers. Une centaine de filles attendent, les yeux vers le ciel, que les Tokio Hotel se présente àune des fenêtres. Pas méchante pour un sou, on leur signale que c'est inutile d'essayer, elles n'auront pas d'autographes. On discute avec d'autres, super fan de Bill, puis direction St-Lazare. Super journée, tous les parisiens ne sont pas que des cons( il paraît qu'on s'est fait draguée par un vendeur de sandwitch, mais peut-être que l'imagination de Tati est un peu trop fertile, ou alors mon radar anit-gars totalement détraqué, ce dont je n'en doute pas, vu les pervers qui m'acostent fréquemment.)Enfin bon, dans le train les filles et moi criions comme des malades. L'évènement restera gravé dans nos mémoires, c'est clair. Moi je suis un peu triste parce que je n'ai eu aucun sourire...Mais ce qui me reste vraiment en travers de la gorge, c'est de n'avoir pas pu aller dans leur chambre d'hotel!! Pas pour les voir, non, mais parce que je suis sure qu'ils sont dans un super hotel de paris super luxueux, et que moi je voulais être à leur place!!!

Alors qu'on rentre à A., d'autres fans nous accostent, parce qu'elles n'ont pas eu de dédicasses!! On échange nos msn, je promet de faire développer mes photos, et me voilà chez moi.

Il est 19h 30 et je n'ai rien révisé mais ma journée a été géniale, je regrette pas (sauf mes pieds).

Je me suis souvent demandé, après pourquoi j'avais fait ça. Le mercredi matin j'avais mis 2 heures à choisir des fringues ( débardeur noir sur un tee shirt coupé aux épaules, jupes en jean et converse montante: résultat 1 semaine de crève, et je suis encore malade!!), pourquoi j'avais attendu 5 heures avec pour la plupart de parfaites inconnues, alors que j'aurais pu faire bien mieux.

Moi, si j'ai attendu à la dédicasse, c'était parce que je m'ennuyait. J'ai eu envie de faire un truc de « jeunes » pour une fois, quelque chose d'un peu stupide, mais dans lequel je pouvais me fondre dans la masse de personnes de mon âge.

Je ne regrette donc pas...

Au fait, j'ai eu 9,5 sur 10 à mon interro de français. Pas mal, non?