L-O-L-I-T-A

Les filles de 13 ans se divisent entre celles qui font plus vieilles que leur age, et celles qui restent encore dans leur doux monde d'enfant. Quel interêt de se farcir les réunions familiales, les couvres feu, les week ends en famille quand on peut faire la fête en boite tous les week-ends, venir au collège totalement défoncée,  sortir avec des mecs bien plus vieux et trainer avec autre chose que des gamins?

En gros être un parfait modèle de réussite adolescente?

Il y a des avantages manifestes a vouloir vieillir très vite,  entre autres être enviée par toutes ses gamines qui aimerait être à notre place et surtout pouvoir se venter de vivre ce que les autres ne font que rêver.

Grandir trop vite n'aide pas plus à affronter les problèmes, pas plus qu'il ne rend supérieur par rapport aux autres qui ont été plus lents. Et puis sortir avec des mecs plus âgés, on le fait toute sa vie, alors que sortir avec des gamins de 13 ans, c'est un privilège (Cougars excéptées) limité réservés au gens du même âge.

Je suis persuadée que ce monde récèle de trésors merveilleux mais limité dont on en fait rapidement le tour. Et donc commencer trop jeune blase trop vite (cf Lolita Pille).

Car, si il y a bien une chose que ma mère me répétait, et qu'aujourd'hui je regrette de ne pas avoir écouté, c'est bien cette phrase"Profite de ton enfance car elle ne reviendra pas."

Car c'est bien beau de vivre trop vite, mais les privilèges ainsi que les problèmes d'adultes, on a environ 70 ans pour les vivre, alors qu'être enfant, ça dure quoi, au maximum une dizaine d'années et on ne peut jamais retrouvé cet état d'esprit. Au final, grandir trop vite expose plus rapidement à une vie d'adulte qui, de toute façon est inévitable, donc, calmez vous les jeunes. Prenez le temps de profiter.

Beaucoup de vieux et de moins vieux vous envient vous savez. (Et en même temps vous les enviez aussi donc...)

Enfin, je me suis remise à écrire après une forte période de doute et de procrastination, et j'entame mon 3e manuscrit, dont l'une des héroine à 13 ans, ce qui me ramène à cette période pas si lointaine.

PS: Je m'excuse auprès de mes chers lecteurs mais du à un manque profond de motivation consécutif au désert qu'est ma vie professionnelle actuellement, je n'ai plus trouver la force ni le courage de m'occupper de ce site ainsi que des Chats Errants. Mais ça y est, je suis revenue et cette fois pour de bon j'espère.

PPS:Je vous conseille, suite à cet article, d'écouter "J'ai pas vingt ans" d'Alizée (dont je suis 11 après, toujours aussi fan) et de lire mon poème/ma chanson ? "Dolores".

Lisez donc Les Chats Errants