Marc Levy

J'interview des collègues auteurs sur mon site Brèves de vies et je suis toujours à la recherche de nouveaux à interviewé. Et il m'arrive de tomber sur des réflexions du type "Marc Levy c'est de la merde" en général par des auteurs peut être plus méritants, plus talentueux que lui mais certainement pas avec les mêmes chiffres de ventes.
Et ils se targuent d'écrire de belles figures de styles, des histoires merveilleusement bien construites mais elles ne marchent pas. Pourquoi?
La vérité c'est que la majorité des auteurs et de ceux qui espèrent un jour l'être, moi y compris, écrivent leurs romans parce qu'ils ont eu une idée comme ça sur un coup de tête, sans se préoccuper de la demande des lecteurs, ni de savoir si le roman va marcher. Ils écrivent un roman qu'ils veulent lire, eux, et qui montrent le plus à quel point ils ont bien retenu leurs leçons de français.
C'est tellement facile de critiquer Marc Levy, après tout la France entière le fait. Mais qui peut vendre autant?
A ceux qui me retorqueraient "mais les chiffres de ventes ne sont pas les plus important, l'important c'est l'intégrité!", je réponds "l'intégrité? mais laquelle? On perd son intégrité chaque jour quand on s'écrase devant son patron, quand on insulte les autres automobilistes au feu".
Que je sache, Mr Levy n'a pas plus perdu son intégrité que les autres auteurs qui vont au Café de Flore tous les midis. D'ailleurs l'intégrité est un bien grand mot et fais partie des choses à sacrifier pour atteindre son rêve. Mais passons.
Pour qui écrivez vous? Si c'est par plaisir personnel, autant ne pas se fatiguer à être publier, laisser les manuscrits dans un tiroir du bureau et les ressortir tous les dimanches. Un écrivain est au service des lecteurs et si le lecteur aime des choses gentilles et faciles, pourquoi lui fournir le contraire? On est en 2011. Si les lecteurs n'aiment plus les allitérations et les assonances, c'est bien dommage mais ce n'est pas la fin du monde.
Le milieu de l'édition est un milieu d'affaire ou les éditeurs doivent avoir de bons chiffres de vente et de best sellers. Bien sur ,on peut rarement prévoir qu'un livre marchera mais on peut s'inspirer de ce qui cartonne en ce moment.
Comment peux-t-on dire qu'un auteur n'a pas de talent quand tant de personnes lisent et apprécient ces livres? Si j'avais ce genre de talent, j'aurais moins de problèmes en tant qu'auteure.
Pour conclure, si de toute façon le travail de ces écrivains qui critique Marc Levy est si génial, ils seront acclamés, si n'est de leur vivant, mais au moins à titre posthume. J'ose espérer même si c'est assez peu vrai, que le talent finit toujours par percer.
Lisez donc Les Chats Errants