Passe ton bac d'abord!

(Second article posté sur Ladies Room le 22/05/2008, dédié à tous les lycéens...) Aujourd’hui étant la journée de la révolte, je me suis dit qu’histoire de marquer le coup, j’écrirais moi aussi un article. Oui mais de quoi me plaindre? Les retraites, les postes d’enseignants spprimés? Tout le monde l’a déja fait. Quel sujet me rend folle de rage et me donne l’envire de prendre les armes? Bien peu, à priori.

Seulement, je vois qu’il a fait relativement beau ces dernières semaines sur Paris. Comme tous les Parisiens sont des  poseurs, ils ont sortis leurs mouches et autres Wayfarer, leurs sacs à main colorés et s’assèyent sur les terasses des cafés, fumant et papotant allègrement autour d’un verre. Quand ils en ont le temps. Malheureusement, ils ne l’ont pas tous. Moi, par exemple, je ne peux pas profiter de cette embellie sur la ville (qui s’est certes un peu ternie, mais subsiste) parce que je dois TRAVAILLER. Et oui, bac oblige, je m’enferme dans les bibliothèques sitôt les cours finis (au grand dam des vigiles qui me demandent comment je fais pour avoir autant de courage, car oui, du courage, j’en ai, et je ne suis pas modeste) à apprendre des commentaires en français et à parler toute seule, quitte à passer pour un folle pour m’entrainer à l’oral, ou les fonctions absolument passionantes de l’oestrogène au cours du cycle menstruel. Bon, je sais bien que pour beaucoup, le bac remonte à cette joyeuse période ou l’on gambadait joyeusement dans les prés sans autres soucis que de se demander si Arthur-le-beau-gosse allait nous demander de sortir avec lui, des temps heureux ou on ne connaissait pas l’ANPE, mais, bon, le Bac, c’est toujours d’actualité . Et le pire, c’est que le gouvernement, histoire de faire payer ces saligots de lycéens qui ont oser manifester, a rallongé l’année scolaire, ce qui veut dire que les épreuves tombent bien plus tard cette année, ce qui nous donne plus de temps pour…travailler. Et l’année prochaine, j’ai 7 épreuves de plus!

Alors franchement, je passe un petit coup de gueule, parce que ce serait bien si l’Education Nationale se décidait à mettre le bac en septembre, histoire que les pauvres lycées puissent profiter du beau temps les (rares) fois ou il passe par Paris…

J’ai bien de la chance d’aller à l’école et de poursuivre mes études. Il n’empèche que 8 heures durant je ne peux empêcher mon regard de dévier jusqu’à la fenètre et de rèver d’être au dehors, à sentir les rayons du soleil sur ma peau…Il parait qu’il faut préparer son avenir maintenant, que tout ça ce ne sont que des formalités à passer, mais j’ai  comme l’impression que les meilleurs moments passent et qu’on ne peut en profiter parce qu’on croule sous le boulot. Moi, l’avenir, ça me stresse, parce que je sais ce que je veux faire, mais que je sais pas si je pourrais le faire, et j’ai qu’une envie c’est pensé à autre chose, mais y’a cette échéance qui arrive le 20 juin, et je peux pas y échapper. Le bac, c’est super important, nos profs nous mettent bien la pression dessus, que c’est le diplome minimal, qu’il faut travailler pour ça, toujours.

Et quand est-ce qu’on s’arrète?

PersonnelAude