The Holiday

Je n'avais rien à faire cette semaine (car, si on observe bien ma semaine, je n'ai vraiment rien fait de bon: je n'ai quitté Argenteuil qu'une seule fois). Le reste du temps j'étais là à m'intoxiquer sur internet, à essayer de dessiner, à envoyer deux nouvelles en express pour deux concours, à télécharger des mangas, à dormir, ça beaucoup!! ) alors je vais à Colombes. D'abord je me perds au stade, qui est tellement mort que ya aucune voiture qui passe et des petits vieux qui te regardent du bout de la rue. Après je reprends le train et je descends à la bonne station (merci Ameline!!) je suis déja en retard de 10 minutes. Le quai me rappelle déja de bons souvenirs, quand Sam, S, Célia, Flo et le reste, on parlait de tas de conneriesen s'adossant contre les barres bleues, ce temps me manque, on avait passé un si bon moment...Je descends, je me perds 2 minutes puis parcours cette très longue rue B, il fait froid, très, je connais personne et parle à personne, me rappelant juste l'année passée, et les conversations stupides d'ado de 14 ans que nous avions alors... J'arrive au cinema et je m'assois dans la salle voir The Holiday, avec 15 minutes de retard. Bon, j'ai carrément galéré avant de trouver un film, parce que ya que de la merde en ce moment, mais entre Eragon et The Holiday, vous savez bien lequel je préfère(...) Donc: film sympa, à voir seule plutôt qu'avec son chéri, fin surfaite, scènes surfaites, mais de bonnes répliques bien tordues et marrantes et le personnahge d'Elie Walach, qui apporte un peu de fraicheur au film. Mais pourquoi Cameron Dias se tape le beau gosse et Kate Winslet le petit gros? Hein, pourquoi???(Soit dit en passant, Jack Black n'est pas trop mal dans ce registre et assez marrant et Jude Law, que je voyais pour la première fois dans un film, est vraiment craquant!) C'est la loi de la jungle hollywoodienne...

ActualitéAude