• Aude

In her late teens

Janvier, janvier… Malgré le froid sybérien qui tombe sur Paris et ses alentours, j’adore ce mois. Tout d’abord, il y a le festival d’angoulême, le salon du cinéma, le début des inscriptions dans le supérieurs et des portes ouvertes des écoles, des élèves un peu perdus qui paniquent devant l’imminence du choix quand à leur avenir, et puis c’est aussi le mois de mon aniversaire. Et j’avoue que je flippe énormément à l’idée d’avoir 18 ans, et pourtant ce n’est pas faute de m’y être préparée, mais c’est vraiment un grand bond en avant, et en même temps ce n’est pas en une nuit que ma vie va changer…Mis à part ça, janvier marque le retour d’une floppée de concours de nouvelles. Par négligence, j’ai oublié d’en envoyer certaines, et la date limite est largement dépassée. Pendant que mon manuscrit Triste Clown croupit dans les entrailles des éditions Scali, Brumerge et Petiot, je continue d’écrire et ma dernière nouvelle, qui porte bien son nom “La Dernière” est fin prêt à être envoyée pour le concours du site leaweb. L’idée m’est venue à la fin d’aout. J’ai rencontré F., une fille incroyable de 20 ans dans un corps de gamine de 12, qui m’a raconté sa vie réellement extraordinaire, les nomreux voyaes qu’elle avait fait et surtout l’histoire d’amour hors du commun qu’elle vivait. J’ignore si j’en ai eu pour mon argent et qu’elle m’a vendu du rêve, ou si l’histoire était absolument vraie. Quoi qu’il arrive, j’en ai conçue une nouvelle, l’une de mes plus joyeuse à ce jour, (comme quoi, tout est possible), au sujet d’une trio de filles qui vivent leur dernière semaine au lycée et s’apprête à vivre l’examen le plus rabaché, le BAC! Oui j’anticipe un peu mais je me suis inspirée de ce qui se passera réellement dans 5 mois. Je pleurerai très probablement de joie le jeudi après midi, une fois que toutes les épreuves seront fini, que le lycée sera fini, et alors je n’aurai plus à retoruner dans ce lieu, je pourrai enfin faire ce que je veux, ces 3 années seront loin. C’est ce que j’ai voulu exprimer dans cette nouvelle: la nostalgie mais aussi le nouveau départ, le tournant que prend la vie de l’héroine. Le titre original était “In her late teen” mais je n’étais pas sure qu’un titre anglais plaise au jury, alors j’ai francisé et raccourci. Cette expression résume parfaitement beaucop des choses que j’aurai aimé dire. Je me sens à la fin d’une période qui aura été sacrément étrange, sacrément douloureuse mais avec ses bons moments. A fforce de voir tous ses films, toutes ces séries, livres avec des ados, j’ai vraiment l’impression que pour les adultes il s’agit d’une période bénie, idéalisée. Pas pour moi, mais faut croire qu’on vit pas tous la même adolescence. Voila, la nouvelle sera prochainement mise en ligne. P.S.: Vive la pub!

0 views0 comments

Recent Posts

See All

20 ans

Le train arrive, le soleil ocre tapant dans ses yeux parce que c’est l’été et elle se demande si c’est bien la jeunesse qu’elle vit en ce moment. Elle est sûre que les choses qu’elle fait maintenant e

Page Blanche

A priori, un auteur est sensé écrire. Un auteur qui n’écrit pas, c’est soit quelqu’un qui se prend pour ce qu’il n’est pas, soit n’importe qui (un boulanger, un serveur, peu importe). En ce moment je

Sign up to our newsletter to get a FREE ebook with Storytelling tips

  • Twitter
  • Facebook
  • Instagram
  • YouTube